Les déchets en chiffres

Performance Environnement est impliqué dans son environnement. Chaque entreprise ou collectivité génère différents types de déchets qu’ils soient dangereux ou non dangereux.  Selon l’ADEME, en France :

  • Les déchets produits en France, en 2012, représentaient environ 345 millions de tonnes.
  • La collecte des déchets, en 2013, était d’environ 37,7 millions de tonnes de déchets ménagers collectés par le service public.
  • Les traitements des déchets, en 2014, étaient d’environ 48 millions de tonnes de déchets envoyés vers les installations de traitement de déchets ménagers.
  • La valorisation matière, en 2014, était d’environ 17 millions de tonnes de matériaux recyclés utilisés.
  • La production énergétique, en 2014, représentait environ 14,4 millions de tonnes de déchets non dangereux, non minéraux qui ont été incinérés avec récupération énergétique.
  • L’élimination, en 2014, était d’environ 18 millions de tonnes de déchets envoyés dans les installations de stockage.
  • Les impacts environnementaux, en 2010, étaient d’environ 20 millions de tonnes d’émission de CO2 évitées par le recyclage.

Lors des tris et de la mise en balles, les déchets sont acheminés vers d’autres filières spécialisées dans le recyclage.
Ces déchets subissent alors des traitements spécialisés avec des valorisations différentes :

  • plastique : recyclage en plasturgie.
  • Ferraille : recyclage en aciérie.
  • Papier/carton : recyclage en papeterie ou cartonnerie.
  • DIB : Centre d’incinération puis valorisation énergétique.
  • Végétaux : Centre de compostage ou méthanisation.

devenir-dechets

Ces acheminements des déchets vers les centres spécialisés se répartissent de la manière suivante :

  • Incinération pour récupération énergétique : 30 %.
  • Décharges : 36 %.
  • Valorisation matière (recyclage) : 20 %.
  • Gestion biologique (méthanisation des déchets organiques/compostage) : 14 %.